Quelques fois, il faut regarder le chemin derrière soi

Je suis de ces entrepreneurs toujours inassouvis du chemin qu’il reste à parcourir avant de me sentir comblé par mon parcours de vie. Ayant le profil d’un artiste, je vois toujours dans mon œuvre place à l’amélioration sans vraiment m’attarder aux belles exécutions qu’elle renferme. Classique.

Mon expérience au sein de Liveshout en est sans contredit un exemple percutant.

En discutant dernièrement avec Renaud, l’homme aux mille défis, je me suis rendu à l’évidence que mon esprit ne s’attardait que sur ces améliorations à apporter à mon tableau sans considérer les superbes portions composant l’ensemble de celui-ci.

En considérant ceci et avec un peu de recul, je peux percevoir les progrès de notre entreprise et à quel point certains entrepreneurs aimeraient bien avoir parcouru notre chemin et surtout survécu à ses hasards. 

Justement…

La semaine dernière, nous avons eu le plaisir de discuter avec 3 entrepreneurs motivés qui désiraient avoir des conseils de notre part. Par où êtes vous passé ? Comment peut-on éviter ceci ? Quelles sont les avenues de financement ? Etc. Je dois avouer que j’ai été flatté par cette demande d’entrepreneurs tout de même diplômé de HEC Montréal et sélectionné pour le Startup Chile.

Aies-je maintenant assez de vécu et d’expérience entrepreneuriale pour les orienter sur cette route? Je peux croire que c’est le cas. Je peux sans doute leur offrir un peu de passion et de fougue (pour ne pas dire de folie) pour leur faire parcourir un peu de chemin supplémentaire.

En 1 an et demi à parcourir les sentiers et autoroutes de notre projet je peux affirmer que notre volonté nous a fais voir bien des kilomètres. De beaux et de moins beaux miles qui forme le caractère et te donne parfois envie de prendre un taxi. Mais au final, je préfère avant tout prendre le volant gardant ma destination en tête et… quelques fois regarder dans le rétroviseur pour me faire plaisir et contempler le chemin parcouru.

 

1-2-3 BETA!

image

Jeudi le 11 juillet 2013 est une date qui restera longtemps gravée dans la mémoire de Liveshout. Hier, nous avons mis notre application dans les mains des autres pour un premier BETA TEST privé. Fred a parlé dans le dernier billet de l’émotion qui peut nous habiter depuis le moment où l’on a décidé que l’on tiendrait ce BETA. L’intensité de cette émotion s’est décuplée lorsque nous avons mis en ligne notre événement sur notre page Facebook. Les confirmations de présences se sont succédées et nous y sommes arrivés. Non pas sans nous questionner perpétuellement. Ce n’est pas étonnant, c’est ce que nous faisons tout le temps.  Ce soir, par contre, ce sont les autres qui nous ont questionné et qui nous ont partagé leurs idées et leurs impressions sur notre solution.

Après un court cocktail qui nous a permis de rencontrer l’ensemble des beta testeurs présents et d’apprécier le soleil de l’été montréalais (enfin arrivé !) et une vue magnifique sur notre ville, nous nous sommes tous retrouvés dans le confort du lounge situé au sous-sol de nos nouveaux bureaux. C’est là que la vingtaine de beta testeurs ont mis à l’épreuve notre solution. Pas d’explications sur le fonctionnement de l’application comme tel, juste un bref survol de l’idée derrière le produit : celle de se baser sur les émotions pour capter les réactions des gens en temps réel. Et hop, on se lance dans le test ! Bien sûr, la loi de Murphy étant ce qu’elle est, il fallait bien que le serveur décide de faire des siennes au moment où l’on avait prévu commencé. Au moins, on avait des breuvages en quantité ! La petite panne aura permis à nos invités de prendre un dernier petit verre avant de découvrir l’application. Disons que ça a fait durer le suspense…

Le deuxième départ a finalement été donné ! Pendant une période d’environ 30 minutes, nos beta testeurs ont pu réagir en direct sur la plateforme sur deux extraits d’émission de télévision qui étaient projetés à l’écran. Les quatre groupes, formés de 4 ou 5 personnes chacun, ont testé l’application sur deux extraits de 5 et 8 minutes environ. Entre les deux diffusions, ils ont eu 4 ou 5 minutes pour inscrire leurs commentaires sur une fiche prévue à cet effet.

Au cours de la deuxième diffusion, certains membres de l’équipe continuaient à annoter leur fiche de commentaires pendant que les autres testaient. 

Une fois les diffusions terminées, nos équipes se sont retrouvées pour discuter de leur appréciation de leur premier contact avec l’application. Dès que nous leur avons donné le signal de départ, le niveau de décibels a augmenté. Ce moment a été l’un des plus beaux de la soirée, parce qu’on a tout de suite senti un enthousiasme et une volonté de discuter de notre solution. Chacun des membres de l’équipe s’est plu à observer ce qui se passait. On a hésité à quelques reprises avant de mettre un terme à l’exercice. On ne voulait pas briser le momentum ni perdre d’informations.

Après une quinzaine de minutes, on a senti que ça y était. Que les gens avaient envie de partager avec les autres équipes leurs réflexions. Sous une formule de type « table ronde », chaque équipe nous a présenté les questionnements, les incompréhensions et une quantité d’idées extrêmement intéressantes. La discussion a durée près d’une heure. Une heure de partage qui nous a apportée une poussée d’adrénaline incroyable. Une heure d’idées dont la qualité nous a subjuguée. Nous savions que nous trouverions des réponses à certains de nos questionnements lors de ce BETA. Nos cerveaux ont surchauffé… littéralement ! En l’espace de trois heures, la compréhension de notre solution s’est décuplée ! La générosité de la rétroaction que nous ont offert nos beta testeurs - les tous premiers membres d’une communauté à créer - nous a insufflé le goût de nous dépasser. Ce matin, nous étions déjà entrain de modifier et de repenser l’application en fonction de ce qui nous a été présenté. Une chose est certaine : nous les appelons déjà des amis de Liveshout. Et ils seront bien certainement du prochain rendez-vous !

Hier soir, nous avons présenté notre projet - on peut dire notre bébé - au monde pour la première fois. C’était sa première respiration, son premier cri. La prochaine fois, il marchera.

*Photos à venir très bientôt!

The show must go on! L’heure de monter sur scène

image

Durant notre adolescence, Chris et moi (Fred) avons eu un groupe de musique dans lequel nous avons passé d’innombrables heures à s’amuser. Je me souviens encore du moment où Chris acheta sa guitare et moi mon premier micro.

Pendant ces 6 années de défoulement sonore, nous avons eu l’occasion de passer en studio pour enregistrer plus de 30 chansons originales. Bon, rien de comparable aux Beatles mais on s’est bien amusé au final.

Évidemment, qui dit groupe de musique dit show. Pour ceux qui ont déjà eu la chance de se produire devant un public, je pourrais gager que vous vous rappelez de votre première fois. Nous c’était dans le sous-sol d’une amie de notre soeur. Les parents de celle-ci était à l’extérieur pour le weekend, le sous-sol sombre et saturé de fumée de cigarette était rempli de gens que je connaissais en majorité. Je peux encore ressentir le stress et l’excitation de l’attente d’une première note de notre groupe… ce qu’ils appellent le tract. C’est trippant comme feeling? Oui et non. L’angoisse d’oublier des paroles ou que les gens n’aiment vraiment pas tes chansons te hante mais d’un autre côté, l’envie de t’exposer et de mettre en lumière le fruit de ta passion vient balancer le tout. Après une première chanson, tout était sous contrôle et le show a plu à notre auditoire… du moins, c’est ce que je crois.

Aujourd’hui, nous nous retrouvons un peu dans le meme genre de période de tract. C’est maintenant l’heure de monter sur scène avec Liveshout. Nous avons bien travaillé et il est temps pour nous de s’exposer et de metre en lumière notre application. C’est stressant et excitant à la fois. Comme pour notre premier show, nous espérons que le public sera conquis. 

Pour tous ceux qui sont intéressés de vivre avec nous l’excitation et le tract du premier dévoilement, il faut être parmi nous lors de notre premier Bêta Test privé! Tous les details ici :  http://on.fb.me/124J1Kq

The show must go on!

Liveshout à C2-MTL : trois journées pour se laisser inspirer…

image

Wow ! On revient à peine de trois journées complètement démentielles passées à C2-Mtl qu’on a le pied sur l’accélérateur pour mettre en branle les idées qu’a fait émerger notre participation à la conférence.

Participer à C2-Mtl, c’est avoir accès à des conférenciers de renom et de tous horizons, qui viennent partager leur expérience personnelle et leurs connaissances avec tous. Blake Mycosie nous a jeté par terre. D’abord, parce que nous nous sommes reconnus, comme une majorité de jeunes entrepreneurs, dans son histoire. Celle d’un gars ordinaire qui a une idée et qui la développe assis à sa table de cuisine. L’histoire d’un gars qui, comme le soulignait Sir Richard Branson, a décidé de se lancer en affaires, comme la majorité des entrepreneurs, parce qu’il veut changer le monde d’une manière positive. Et sa vision: celle d’un monde des affaires où l’idée du don est au coeur des échanges. Lorsqu’il a dit «  I am gonna add another element to that commerce and creativity equation : giving ! », nous savions qu’il avait raison. Et les trois jours suivants nous l’ont confirmé.

C’est aussi des rencontres enrichissantes avec des participants à qui on explique ce que l’on fait et qui nous disent de continuer parce qu’ils considèrent ce que l’on offre. Ces participants, c’est à un moment le vice-président d’une boîte de marketing ayant 5 bureaux à l’étranger, et la fois d’après, un jeune entrepreneur qui, comme nous, est en pleine définition de son modèle d’affaires dans un monde qui bouge rapidement qui nous entretiennent de leurs défis. C’est aussi Gabrielle qui nous a aiguillés vers un programme de formation du MIT Media Lab sur la Social TV qui aura lieu en juillet. Et on en passe ! 

Nous sommes débarqués dans le monde de l’entrepreneuriat avec une idée. Et beaucoup de volonté ! Dans la dernière année, nous avons rencontré des dizaines de personnes prêtes à nous écouter et à nous aider. Qu’il s’agisse de gens oeuvrant dans les organismes de financement, d’entrepreneurs, de professeurs d’universités etc., ils ont tous voulu nous donner un peu de leur temps ou de leur expérience. Nous avons trouvé cette même écoute et ce même désir de contribuer chez les participants de C2-Mtl.

Nous arrivons en télévision et en événementiel parce que nous voulons donner aux gens une voix, une opportunité et un moyen de participer. Nous arrivons en télévision parce que nous pensons qu’à travers l’échange, il y a possibilité de faire mieux. Cette idée d’une connexion à de multiples interfaces pour favoriser l’émergence de nouvelles idées, qui est au principe même de la Social TV, elle est également au cœur des échanges que nous avons eu dans les trois derniers jours.

Nous sommes arrivés à C2-Mtl à la recherche d’idées qui nous permettraient de nous améliorer et de nous dépasser. Nous en sommes ressortis riches de rencontres avec des gens qui nous ont fait nous questionner, nous ont orienté vers des programmes de formation adaptés ou nous ont offert de leur temps pour nous aider à mieux comprendre un programme de financement. Cela parce que les participants présents à C2-Mtl ont accepté, peut-être sans le savoir, de donner.

Aujourd’hui nous n’avons qu’une envie : celle de recréer ces rencontres de manière virtuelle, afin que cette plateforme, elle soit riche des échanges et de la collaboration entre tous lors de l’écoute de la télévision… mais également, qu’elle soit riche de vos idées et de votre participation, dans sa conception ! 

Que la force (et la créativité) soient avec vous.

BOOM! : Nouveauté / Efforts récompensés / Inspiration

image

C’est le départ pour le long week-end et l’équipe de Liveshout quitte bien motivée et la tête remplie d’idées ! Cette semaine, nous avons accueilli un nouveau membre de notre équipe. Renaud Sylvain, étudiant en management à HEC Montréal, nous aidera à développer nos stratégies d’affaires pour les prochains mois. Nous lui souhaitons la bienvenue ! 

Hier, jeudi 16 mai, c’était aussi la fête ! Après un an et demi de travail acharné, mon frère et moi avons reçu nos premiers chèques de paie. Preuve que la persévérance et le rêve peuvent aller de pair et être payants ! 

Finalement, Renaud et moi avons assisté à la conférence Croissance réussie en technologie : votre défi ? présentée chez Ernst & Young avec Rémi Racine (Behaviour Interactive), Martin Le Sauteur (Acquisio) et Mario Bouchard (iBwave). Nous sommes ressortis de là inspirés et outillés des précieux conseils de ces trois entrepreneurs !

La semaine prochaine, il faut demeurer connecté alors qu’on vous tient au courant de notre participation à C2-Mtl ! 

D’ici là, bon long week-end à tous et de notre côté, on va essayer de reposer nos cerveaux et de ne pas trop penser à nos nouvelles idées  

Joyeux Noël & Bonne popularité de la part de Liveshout

Joyeux Noël & Bonne popularité de la part de Liveshout

Avons trouvé ceci ce matin sur la page Facebook de Think outside the box. 
Une image magnifique remplie de contrastes qui nous fait bien sentir le moment et l’ambiance.

Avons trouvé ceci ce matin sur la page Facebook de Think outside the box. 

Une image magnifique remplie de contrastes qui nous fait bien sentir le moment et l’ambiance.

Print ad / publicité imprimée

Print ad / publicité imprimée

Une équipe du tonnerre pour Liveshout

Dernièrement, nous avons annoncé sur Facebook et Twitter que notre comité consultatif était maintenant pleinement constitué. Et oui, et nous en sommes très fier. Pour les gens qui ne sont pas familier avec ce terme, un comité consultatif est un regroupement de gens de différentes sphères d’activité professionnelle qui mettent leurs efforts à contribution afin de faire avancer une entreprise en démarrage (ou non).

Les conseils fiables et judicieux de ces membres permettent ainsi aux entrepreneurs de prendre les bonnes décisions en lien avec les situations qu’ils vivent et qui ont souvent fait partie du parcours des membres du comité. Provenant de différents domaines connexes à celui des entrepreneurs, la notoriété et le réseau de ses membres apportent un effet de levier à l’entreprise tout en lui conférant un certain sérieux dans le domaine des affaires.

Encadré par notre incubateur, Inno-centre, nous avons sollicité quatre personnes des plus pertinentes afin de former ce comité. Voilà le portrait général.

Puisque notre plateforme se veut un système facilitant l’expression des réactions des gens basée sur les émotions humaines, nous avons cru bon se rapprocher d’un Docteur en psychologie tel que M. Roger Azevedo, professeur à l’université Mc Gill. Merci Roger.

Un des plus grands défis d’une entreprise qui lance un produit Web/mobile est l’acquisition d’une masse critique d’utilisateurs. Étant conscient de ce défi, Innocentre nous conseilla d’inclure une personnalité d’affaires du domaine des relations publiques et de la promotion d’envergure. Pour ce faire, nous sommes fiers de compter sur l’expertise d’Élise Boutin-Michaud, conseillère principale, projets spéciaux et développement, de Morin Relations Publiques. Merci Élise.

Le monde de la création, de la production et de la commercialisation d’un produit entièrement dédié à au monde du Web nécessitait évidemment la présence d’un acteur expérimenté et compétent ayant déjà fondé et mené plusieurs projets d’envergure pour nous aider sur ces facettes. C’est avec Olivier Cabanes, PDG chez Planbox et co-fondateur de Bolidea que notre équipe décida de parcourir ces sentiers. Merci Olivier.

Comme la cerise sur le sundae, avec son expertise indéniable en communication, son esprit critique, son point de vue sur l’expérience utilisateur et quelques atomes crochus en Maths avec Christian, Martin Ouellette, Président et directeur de création chez Commun nous apporte une aide que nous ne pouvons refuser. Merci Martin.

La mise en place de ce comité, apporte déjà depuis quelques mois plusieurs résultats qui sauront mené à bien la mise en place de Liveshout.